Topliens.be

Les merveilles de la cordillère de Vilcanota

La cordillère de Vilcanota au Pérou est un terrain particulièrement adapté pour faire du trek. Avant de se lancer, mieux vaut faire une préparation au préalable qui ne se limite pas aux simples affaires à emporter pour l’occasion. Les circuits à faire, les objectifs à fixer et les moments de plaisirs sont autant de choses à mettre en ordre.

 

À quoi s’attendre en se lançant sur la cordillère de Vilcanota ?

Le milieu est le résultat d’un fabuleux mélange entre un lac, des montagnes et une nature particulièrement charmante. Tout ceci fait partie intégrante des territoires du peuple Qeros. Ce sont des tribus descendant des célèbres tribus incas.

En étant difficile d’accès, la région témoigne d’une préservation marquante qui se reflète bien évidemment sur les traditions des propriétaires des lieux, même s’il y eut la conquête espagnole. Avec des altitudes vertigineuses, les convois de randonneurs s’adonnent à des périples de plusieurs jours au milieu d’un environnement particulièrement capricieux.

Des randonnées accompagnées sont donc de rigueur avec une ascension tout à fait singulière. Une bonne préparation physique ainsi que mentale est aussi à faire pour être dans les meilleures conditions pour se lancer dans l’aventure. Par ailleurs, les changements de décors et de panoramas attendent les aventuriers sur ces circuits.

 

les merveilles de vilcanota

 

Découvrir des endroits merveilleux dissimulés à travers les montagnes

La cordillère Vilcanota n’est pas l’obsession de nombreux fanas de trek pour rien. Elle présente quelques merveilles qui viennent faire la renommée de la destination péruvienne dans le monde entier. Les circuits de randonnées peuvent mener les aventuriers vers des sites comme l’Ausangate.

L’endroit renferme des faces cachées particulièrement attrayantes qui font la renommée du territoire péruvien auprès de ses visiteurs étrangers. Dans l’ensemble, un tour du mont Ausangate fait 80 km. Cette distance signifie une durée appréciable de l’expérience et tout le temps nécessaire pour profiter d’endroits tel que le lac Titicaca ou le Machu Picchu.

Par ailleurs, le trekking rime avec camping. En d’autres termes, cela signifie que des bivouacs dans certains endroits subliment encore plus le plaisir. Ils succèdent aux merveilleux paysages durant toute la journée. Plus d’informations concernant cela sont disponibles ici pour plus d’éclaircissements. Plusieurs choix peuvent être sélectionnés par les intéressés pour cela. 

 

Les impératifs pour une randonnée dans la cordillère de Vilcanota

La meilleure période pour partir au Pérou est entre le mois de mai, juin, août ou septembre. C’est à ces moments-là qu’un climat clément est au rendez-vous et offre toute la beauté du pays.

Par ailleurs, plusieurs types de randonnées sont proposés aux intéressés de la marche. Chacun d’eux provoque des ressentis différents. C’est dû à des circuits variés selon les variables temps et aptitude des personnes par rapport aux possibles difficultés à le faire. La préparation requiert donc la considération de ces facteurs.

Le temps alloué à cette partie devrait pour cela être planifié longtemps à l’avance. Pour des expéditions de plusieurs jours, les vivres sont une partie essentielle pour le déroulement sans accroc de l’aventure. De plus, les questions de santé sont aussi à tenir en compte.