Choisir une véranda

Quoi de plus agréable que de profiter de profiter toute l’année de votre jardin dans une véranda confortable et lumineuse ? Mais pour bien choisir sa véranda, il faut bien réfléchir avant de se lancer. Voici quelques points d’attention qui vous aideront à déterminer à quoi ressemblera votre future véranda.

 

Usage de la véranda

Tout d’abord, vous devez décider de l’usage que vous allez faire de votre véranda. Si vous souhaitez profiter de celle-ci toute l’année, et y faire une extension de la cuisine ou du salon, il faudra l’isoler et prévoir du double vitrage au moins. Dans ce cas, on parle de véranda à vivre.

Si par contre, vous voulez simplement l’utiliser pendant l’été, la construction sera plus simple et moins coûteuse.

De même, l’orientation est importante. Si vous orientez votre véranda plein sud pour recevoir au maximum le soleil, vous aurez peut-être besoin de protection solaire (volets, auvent) pour les jours les plus chauds. À l’inverse, une véranda orientée plus vers le nord ne recevra pas beaucoup de soleil.

Si on imagine plutôt la véranda attachée à la maison, il est tout à fait possible de construire une véranda indépendante. Cela peut élargir vos options au niveau de l’orientation ou de la superficie.

 

Prix d’une véranda

Combien coûte une véranda ? Le prix peut fortement varier en fonction de la superficie, des matériaux, et des constructeurs. Pour plus d’informations à ce sujet et des prix indicatifs, vous pouvez consulter cet article sur le prix d’une véranda.

 

veranda

 

Matériaux

En ce qui concerne les matériaux, trois options s’offrent à vous : le bois, l’aluminium ou le PVC.

Le bois a comme avantage d’être un bon isolant thermique et phonique, mais il nécessite un entretien régulier. Au niveau esthétique, le bois permet de réaliser de très belles vérandas dans un style plutôt rustique, et il convient aux maisons anciennes ou traditionnelles.

L’aluminium est inoxydable et résistant et convient mieux aux habitations de style moderne ou contemporain.

Enfin, le PVC est moins coûteux et ne demande pratiquement pas d’entretien, mais il est un peu moins esthétique que les autres matériaux.

À propos du vitrage : il est recommandé d’investir dans du double ou triple vitrage pour maximiser votre confort, la période d’usage de la véranda et pour éviter les ponts thermiques.

Pour résumer, votre choix dépendra donc de votre budget, de vos préférences en matière d’entretien et du style de votre maison.

 

Permis d’urbanisme

En Wallonie, vous n’êtes pas obligé de demander un permis d’urbanisme dans la plupart des cas. En effet, la procédure a été assouplie récemment. Si votre projet de véranda respecte certaines conditions, vous pouvez simplement déposer une déclaration urbanistique à votre commune .

Ces conditions sont :

  • La véranda doit être attenante à l’habitation
  • Elle ne peut pas dépasser 30 mètres carrés de superficie
  • Elle doit être construite à au moins 2 mètres des limites mitoyennes
  • Si la véranda possède un toit incliné, la hauteur sous la corniche ne peut pas dépasser les trois mètres.

À Bruxelles, la réglementation est malheureusement plus stricte. Tout projet d’agrandissement d’une maison, y compris la construction d’une véranda, doit faire l’objet d’un permis d’urbanisme.